LA NUIT DES IDÉES 2018, Les ateliers philo en CM2-5

Dis Papa : C’était comment Maurice il y a 5o ans ?

Le Cm2 5 de Cécile d’Hotman  a participé à la nuit des idées en réalisant un travail autour du thème choisi : « L’imagination au pouvoir ».
Dans le contexte du cinquantenaire de l’indépendance de la République de Maurice, nos élèves ont été amenés à réfléchir sur la ville du futur. En effet, il y a 50 ans, les citoyens de 1968 avaient imaginé leur pays, 50 ans plus tard, de différentes manières.

Ce travail, accompagné par notre Conseiller pédagogique de zone Julien Macquart  s’inscrit dans des démarches de discussions à visée philosophiques, inscrites dans les programmes de l’école primaire française. Il n’est en effet jamais trop tôt pour réfléchir, exprimer sa pensée, développer l’esprit critique et poser des problèmes !

La question centrale proposée aux élèves a donc été :

« Imaginez Maurice en 2068 »

Quelques textes rédigés par les élèves :

Ma ville rêvée serait dans les arbres.

Grâce à l’oxygène des arbres, nous vivrons plus longtemps et aurons moins de maladies.

Nous vivrons dans une parfaite harmonie avec la nature.

Simon 

“Dans 50 ans, l’Ile Maurice sera moins polluée, il y aura des arbres de chaque côté des routes, pleins de parcs et quelques immeubles de travail.

Pour aller d’un endroit à un autre, on voyagera sur des cigognes ou des aigles et les restaurants seront sur des bus décapotables.”

Sébastien 

J’imagine Maurice en 2068 avec des arbres qui remplaceront les maisons et les bâtiments. Des feuilles pour remplacer les véhicules  (motos, voitures, camions …) et des robots pour remplacer les feuilles quand il n y aura pas de vent.

 Vincent

Pour moi, ma ville rêvée c’est :

  • une ville sans pollution
  • une ville où tout le monde est poli
  • une ville à moitié sous l’eau, où l’on pourrait voir les poissons

On se déplacera en bateaux. Ceux-ci fonctionneront grâce à des panneaux solaires.

Sur terre on se déplacera en voitures qui fonctionneront aussi grâce à des panneaux solaires.

 Rohan

Moi ma ville rêvée,

C’est que tout le monde  soit heureux.

Qu’il n’y ait plus de déchets,

Qu’on s’entende bien,

Qu’il y ait des bouteilles en verre et plus de plastique,

Qu’il y ait des poubelles pour le verre, pour qu’après on recycle.

Victoria 

Pour moi la ville rêvée c’est :

Que nous soyons tous égaux et vivions en harmonie.

Que quand  il pleut, à la place des gouttes de

pluie, il y ait des cup cakes!

Ophélie

Pour moi la ville idéale c’est …. Des voitures volantes comme ça il y aurait moins de circulation. Que tout le monde ait une maison. Qu’il y ait des trains, des vélos aussi, on se déplacerait en roller, skateboard etc. Que les trottoirs soient en trampoline et que les arbres aient PLEIN DE FRUITS.

Tanisha 

 

Ma ville rêvée : Moi je rêve d’une ville sans pollution où il y aurait un grand centre de refuge pour les gens qui en ont besoin en cas de mauvais temps (cyclones et inondations).

GIANA

Ma ville rêvée ressemblerait à une ville sans pollution, avec des immeubles moitié arbres et des skateboards volants. Il n’y aurait pas de voitures mais il y aurait des bus volants qui fonctionneraient à l’énergie solaire. Tout être humain serait muni d’une combinaison spéciale qui permettrait de voler ou de flotter. Des hôpitaux avec des services d’urgence comme le SAMU qui auraient des véhicules à commandes à distance, même chose pour la police ; elle pourrait déployer des drones à têtes chercheuses qui feraient  régner la justice. Il y aurait un hôtel en trois parties : deux petites sur le côté et une grosse juste au milieu et au-dessus de l’hôtel principal, il y aurait des arbres qui produiraient de l’oxygène qui seraient bénéfiques pour la ville. J’imagine aussi un avion de croisière où les passagers pourraient faire trempette dans la piscine. Je vois aussi un hélicoptère à double hélice qui pourrait transporter beaucoup plus de personnes que ceux qui existent actuellement. Ce serait possible de traverser un tube qui t’emmènerait dans une piscine et il y aurait un trou à côté qui permettrait de faire le pont entre le passé et le futur. La polarité serait inversée.

Enzo

J’aimerais avoir une ville sans pollution.  La moitié de la ville serait un parc naturel. Il n’y aurait pas de voiture pour ne pas avoir de pollution. 

 Cette ville est ma ville rêvée. 

Léa

Préserver la nature

 

   

Paroles de mauriciens, en 1968…

Cinquante ans de cela, la majorité des mauriciens avaient une crainte de l’indépendance.
Les politiciens, dépendant de leur vision de ce qui serait mieux pour l’avenir de Maurice, soit se détacher de la Grande Bretagne, prôné par le Parti travailliste de Ramgoolam père et Sookdeo Beessoondoyal
principalement, ou l’intégration à la Grande Bretagne prônée par Gaétan Duval du Parti Mauricien.
Ramgoolam comme Duval se servaient d’arguments à caractères communaux qui faisaient naitre une crainte insoutenable au sein des communautés. Cette crainte a déclenché une méfiance intercommunautaire qui explosa en une bagarre raciale en 1968. A cette époque, poussé par Gaétan Duval, beaucoup de personnes d’une communauté spécifique, occupants des postes stratégiques au sein du Service Civil (Douane, Income Tax, Police), immigrèrent principalement vers l’Australie. Cette situation fit que beaucoup, au début de l’indépendance, voyaient que l’Ile Maurice courait à sa perte et qu’il n’y avait aucun avenir … que nous allions mourir de faim etc. Il faut dire que Sir Gaétan Duval s’est ressaisi et a collaboré et participé au développement de Maurice, surtout sur le plan touristique et industriel, aidé par le secteur privé. De ce fait, personne, à l’époque, ne pouvait croire que L’Ile Maurice allait connaitre, après 50 ans, un tel développement infrastructurel, technologique, portuaire, aéroportuaire etc.
Nous étions, à tort, très pessimiste.
Aujourd’hui, l’île Maurice est connue et appréciée à sa juste valeur à travers le monde et connait des
développements sur tous les plans.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s